Marques

Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre moto / scooter / quad de marque : Aprilia, Benelli, Beta, BMW, Bombardier, Buell, Cagiva, Can Am, Daelim, Derbi, Ducati, Gas Gas, Harley Davidson, HM Honda, Honda, Husqvarna, Hyosung, Kawasaki, KTM, Kymco, Mash, MBK, Moto Guzzi, MV Agusta, MZ, Peugeot, Piaggio, Polaris, Rieju, Skyteam, ...

Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre moto / scooter / quad de marque : Aprilia, Benelli, Beta, BMW, Bombardier, Buell, Cagiva, Can Am, Daelim, Derbi, Ducati, Gas Gas, Harley Davidson, HM Honda, Honda, Husqvarna, Hyosung, Kawasaki, KTM, Kymco, Mash, MBK, Moto Guzzi, MV Agusta, MZ, Peugeot, Piaggio, Polaris, Rieju, Skyteam, Suzuki, Triumph, Ural, Vespa, Victory, Yamaha.

Nous vous proposons tous types de pièces d'occasion pour la réparation ou la rénovation de votre moto / scooter / quad : cycle, carrosserie, mécanique / moteur, composants électriques.

Lire plus

Marques  Il y a 1172 produits.

Sous catégories

  • Aprilia
    Aprilia

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Aprilia.

    Aprilia est une marque qui a été créée après la deuxième guerre mondiale par Alberto BEGGIO, qui voulait construire des bicyclettes. En 1968 son fils rejoignit l'entreprise. Il trouva alors l'idée de fabriquer une sorte de petite moto de 50cm3 seulement. L'histoire d'Aprilia débutat. En 10 années d'exploitation l'entreprise passe de 150 machines à près de 12000 motos vendues.


    Dans les années 80 après le choc pétrolier, Aprilia souffre et les dirigeants doivent revoir leur politique commerciale. Aprilia s'associe avec ROTAX, un célèbre fabriquant de moteurs. En 1986 la marque connaît la renaissance avec le lancement de la très connue TUAREG,une des 1ère si ce n'est la première moto réplica trails utilisés lors des rallyes. 

    En 1998, Aprilia commence dans le secteur des grosses motos avec l'Aprilia RSV Mille et la SL Falco. Le moteur est toujours fabriqué par Rotax. C'est la 1ere moto de série à proposer un système anti-dribbling inhibant le blocage de la roue arrière lors des rétrogradages un peu rapides.

    1977 Aprilia commence les grands prix et voit ses premières victoires, dans le championnat italien de motocross 125 et 250 avec Ivan Alborghetti. Aprilia se positionne 6ème l'année qui suit au Championnat mondial de moto-cross.

  • Benelli
    Benelli

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Benelli.

    La création de Benelli date de 1911, à Pesaro par une mère (Teresa Benelli) et ses fils Giuseppe, Giovanni, Francesco, Filippo, Domenico et Antonio dit «Tonino». Teresa désirait que ses fils aient un emploi sain. Elle mit donc toutes les économies de la famille pour fonder le «Garage Benelli» : un atelier de réparation de voitures et de motos. Devant la difficulté à se fournir en pièces pour réparer, ils décident de fabriquer ces pièces, et acquièrent une certaine notoriete.

    1920, Benelli produit son premier moteur, un 75 cm³ qui s'adaptait sur un cadre de bicyclette.

    1921, Benelli construit sa première motocyclette appelée Motoleggera, avec un moteur de 98 cm³.

    Après la Seconde Guerre mondiale, les six frères mirent au point le Leoncino 125. Ce modèle fit renaître l'entreprise, aussi bien sur le plan commercial que sportif. Tarquinio Provini et Renzo Pasolini firent partie de l'écurie Benelli.

    La marque disparait au début des années 1990, mais renaît après le rachat par Merloni en 2003. Pour relancer la marque, les dirigeants choisissent un nom marquant dans l'histoire de Benelli. La Tornado Limited Édition voit le jour, lançant la gamme de supersportive Tornado 900 cm³. Ils élaborent également le roadster TNT 1130.

    La firme va mal,elle est revendue au fabricant de moto chinois Qianjiang. 

  • Beta
    Beta

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Beta.

    La marque Beta voit le jour à Florence en 1904, sous le nom de Società Giuseppe Bianchi (Société Giuseppe Bianchi), et se spécialise dans la production de bicyclettes artisanales. La grande vague de modernisation de l'industrie que connaît l'Italie pendant la Seconde Guerre mondiale permet l'essor de la marque, et devient un véritable constructeur de motos.

    Le nom de la marque provient des initiales des deux associés Bianchi Enzo et Tosi Arrigo. Le premier prototype est propulsé par un monocylindre deux temps, monté, bien entendu, dans un cadre de vélo. Le Cervo 48 est le premier modèle proposé sur le marché. Il s'agit d'un moteur 48 cm3.

    Beta produira ses propres moteurs uniquement dans les années 1960.

    En 1970, la marque se lancera dans le secteur du trial, secteur dans lequel la marque a acquis une grande renommée.

    En 2004, Beta lancera une gamme enduro 4T (400, 450 et 525 cm3), équipée de moteur KTM. Auparavant, la marque a commercialisé uniquement des 50 cm3 dans le secteur enduro.

    Beta s'est aussi fait une renommée en 50 cm3.

    Avec son modèle 2010, la gamme enduro 4T est équipée de moteurs réalisés par la firme Beta et non plus par KTM.

  • BMW
    BMW

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre BMW.

    Bayerische Motoren Werke AG ou BMW ( Manufacture bavaroise de moteurs ) est une structure industrielle allemande frabriquant d'automobiles et de motos, mais avant elle a été concepteur de moteurs d'avions.

    La société fut créée en 1916 par Gustav Otto et Karl Friedrich Rapp. Son siège social est à Munich en Allemagne. Suite à la défaite de l'Allemagne lors de la Première Guerre mondiale, BMW fut interdit de frabriquer des avions ainsi que des moteurs, et la société fut obligée de se reconvertir.

    Siège actuel de BMW à Munich en Bavière sur l'emplacement de la première usine de moteur d'avion de Gustav Otto en 1911. Elle se diversifia et produisit des moteurs pour moto, camions et voitures.

    En 1929, une moto BMW monte à 216,75 km/h, conduite par Ernst Jakob Henne. Les activité moto se poursuivent, puisque la 100 000ème moto sort en 1938, et que le record de vitesse passe à 279,5 km/h en 1939. Le modèle R75 avec side-car équipera l'armée.

    En 1954, BMW fabrique une moto de course, la RS Rennsport qui sera fameuse sous le nom de R 54. La firme montre sont savoir-faire avec une cylindrée de 500 cm³ développant 52 ch et pouvait atteindre 205 km/h. La RS sera fabriquée jusqu'en 1957. La firme restera victorieuse en compétition jusqu'aux années 1970.

    Depuis 2007 de nouvelles innovations technologiques sont apparues sur les nouveaux modèles de la marque : un système électronique d'anti-patinage, inauguré; par la R1200R, tel qu'on le trouve dans l’automobile, et permettant de se jouer des conditions d'adhérence, un système de suspensions gérable électriquement en roulant et un système de contrôle de la pression de gonflage des pneus.

  • Bombardier
    Bombardier

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Bombardier.

    Bombardier Produits Récréatifs ou BRP est une entreprise canadienne (québécoise) enregistrée légalement en 1942 par Joseph-Armand Bombardier, sous le nom d’Auto-neige Bombardier Limitée1. Cependant, l'usine moderne qui porte d'abord ce nom fut inaugurée le 29 janvier 1942.

    L'entreprise est devenue un géant des transports et de l'aéronautique, Bombardier Inc. La division des véhicules récréatifs, qui formait le cœur de l'entreprise originale, est redevenue une entreprise indépendante en 2004 sous le sigle de BRP. Ce sigle provient de son nom en anglais Bombardier Recreational Products malgré son nom officiel en français. En effet, le nom BPR appartenait déjà à une firme d'ingénierie de la ville de Québec en 2004. De plus, environ 70 % de ses produits sont vendus aux États-Unis et BRP est mieux retenu dans ce marché. Son siège social est situé à Valcourt en Estrie au Québec. Elle fabrique différents véhicules récréatifs, dont les motoneiges de marque Ski-Doo et Lynx, des véhicules tout-terrain (Quad Can Am), des moteurs hors-bord de marques Evinrude et Johnson, des motomarines et bateaux de marque Sea-Doo, ainsi que les véhicules Spyder Can-Am et Côte À Côte Can-Am.

  • Buell
    Buell

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Buell.

    La marque Buell est créée par Erik Buell au début des années 1980. Sa grande passion est la compétition. Erik Buell conduit sa première moto à douze ans et il en devient instantanément passionné. Plus tard, travaillant chez un revendeur local de motos pour payer ses cours du soir, il passe rapidement du poste d'apprenti mécanicien à celui de responsable du service après-vente. Erik passe son diplôme d'ingénieur dans un but bien précis : il veut continuer à travailler sur des motos. Après son diplôme, il entre chez Harley-Davidson comme ingénieur châssis. Il fait enregistrer de nombreux brevets concernant les motos pendant son séjour chez Harley-Davidson. Erik quitte Harley-Davidson en 1982 pour poursuivre le rêve de créer sa propre machine de course.

    Harley-Davidson fourni des moteurs à Erik entre 1987 et 1993 pour une série de modèles innovants, marqués par des caractéristiques inédites. Buell est par exemple le premier constructeur à utiliser une fourche avant inversée et des flexibles de frein en acier inoxydable tressé sur une moto de série. En 1993, Harley-Davidson décide de développer son activité en attirant de nouveaux clients sur des segments de marché plus larges. Harley a suivi de près le travail d'Erik et s'est naturellement vers lui que l'usine se tourne à cette époque.

    En février 1994 nait la nouvelle société Buell Motorcycle Company, détenue à 49 % par Harley-Davidson. Quatre ans plus tard, Harley rachète 49 % supplémentaires de la société pour devenir l'actionnaire majoritaire, Erik conservant 2 % des parts et un contrat de travail à long terme permettant d'assurer la continuité dans l'innovation. La Buell Motorcycle Company est maintenant une filiale de Harley-Davidson, Inc. La gamme XB9 introduite en 2002 est une nouvelle évolution des modèles largement éprouvés et appréciés de Buell. À la fin des années 1980, la production annuelle de motos de Buell se comptait en centaines. L'usine spécialement construite à East Troy dans le Wisconsin employait plus de deux cents personnes qui fabriquaient plus de 10 000 motos par an. En octobre 2009, Erik Buell annonce la fin de la marque : la compagnie Harley-Davidson souhaitant se concentrer sur sa propre croissance, il a été décidé d'arrêter la production.

  • Cagiva
    Cagiva

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Cagiva.

    La firme est née en 1950 avec Giovanni Castiglioni. Cagiva signifie d'ailleurs Castiglioni Giovanni Varese. À l'origine, Cagiva fabriquait des pièces métalliques. Mais Castiglioni était un mordu de compétition moto. Il décida de créer une équipe avec deux motos conçues par l'usine, pilotées par Gianfranco Bonera et Marco Lucchinelli.

    En 1983, un accord est signé avec Ducati pour la fourniture de moteurs. C'est le début d'une longue entente entre les deux marques. Cagiva, dont la production se porte bien, rachètera un grand nombre de marques italiennes. Ducati, MV Agusta, Moto Morini et Husqvarna.

    En 1987, sur une idée de Claudio Castiglioni (fils de Giovanni et nouveau directeur de la marque) et Massimo Tamburini, la République de Saint-Marin accueille le CRC (Cagiva Research Center). À la pointe de la technique, cette unité entièrement consacrée au développement des motos donnera naissance à un grand nombre d'innovations techniques, ainsi qu'à de nombreux modèles mythiques tels que la Ducati 916 ou la MV Agusta F4.

    En 1996, Cagiva Group vend Ducati et Moto Morini à TPG (Texas Pacific group).

    En 1999, une nouvelle usine est ouverte à Cassinetta di Biandronno (Varese). Le groupe compte alors 500 employés, dont 150 en recherche & développement1.

    En 2003, la production, qui avait cessé, reprend en février grâce au soutien de Banca intesa.

  • Can Am
    Can Am

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Can Am.

    Can-Am est un fabricant de moto et de quad, filiale de Bombardier Produits Récréatifs, une société canadienne.

    Can-Am a commencé sa production de motocross et motos enduro en 1973, sous la direction de l'ingénieur américain Gary Robinson et de l'ancien champion de monde de motocross Jeff Smith, en collaboration avec une équipe de California desert racers. Il utilisait des moteurs produits en Autriche par Rotax, une autre filiale de Bombardier.

    En 1983, Bombardier a cédé les licences de Can-Am au britannique Clews Competition Motorcycles. La marque a disparu en 1987.

    En 2006, Bombardier Produits Récréatifs a relancé la marque avec ses (VTT), véhicules tout terrain.

    En 2007, Can-Am a lancé le Can-Am Spyder, un véhicule à trois roues.

  • Daelim
    Daelim

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Daelim.

    Les origines de la marque sud-coréenne Daelim remontent aux années 60. C’est en effet en 1962 que la société voit le jour en débutant tout d’abord par l’assemblage de deux-roues.

    Dès 1978, la marque collabore alors techniquement avec le géant de l’industrie moto nippon, Honda Motor. Les mécaniques Honda équipent alors les petites cylindrées quatre-temps de Daelim. La firme poursuit ses activités jusqu’à la fin des années 90 où la marque, après avoir connu une période de crise économique de grande ampleur, se met à exporter ses modèles.

    Bien vite, Daelim deviendra l’un des leaders mondiaux des petites cylindrées en termes de volume poussant sa production jusqu’à 300.000 motos par année.

    En 2000, la société rachète Sunglim Machinery, une structure spécialisée dans la conception d’éléments à destination de véhicules à deux et quatre roues. Grâce à cette acquisition, Daelim adopte la casquette de fournisseur international d’éléments mécaniques pour véhicules motorisés. Aujourd’hui, si la marque demeure discrète en France, elle compte parmi les grands noms du marché des petites cylindrées avec son modèle phare, la Daystar.

  • Derbi
    Derbi

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Derbi.

    Derbi fût créé à la fin des années 40 sur les bases d'une petite société spécialisée dans la construction de vélos, puis de châssis pour motos, lancée en 1922 par Siméon Rabasa.

    La marque, installée à Mollet en Espagne, a connu de nombreux succès en compétition dans la catégorie petite cylindrée. Elle est passé dans le giron du groupe Piaggio en 2001 et en 2006, Derbi a tenté d'élargir son champ d'activités en lançant sa première grosse cylindrée : la Mulhacén 659. Cependant, malgré ses qualités la Mulhacén 659 passe à côté de son public, notamment en raison d'un tarif bien trop élevé à sa sortie : 7500 €. La dernière usine Derbi en Espagne a fermé ses portes en mars 2013 à la suite de la décision de rapatrier la production dans les usines italiennes du groupe Piaggio.

  • Ducati
    Ducati

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Ducati.

    Ducati est un constructeur italien de moto basé à Bologne.

    Originaire de la Sardaigne, la famille Ducati crée en 1926 la "Società Scientifica Radio Brevetti Ducati", dont le but était la production de composants pour la transmission par radio. Domaine qui, à cette époque, représentait le futur.

    En 1964, l'usine se concentre de nouveau sur des pièces motos monocylindres, sans jamais oublier la performance, qui va progresser en même temps que la cylindrée : 250, 350 et enfin 450 cm³. Souhaitant diversifier sa production tout en gardant, pour des raisons de rentabilité, les bases du moteur la firme créera les "scrambler", engins adorés aux États-Unis où elles sont pratiquées dans les chemins, mais pas vraiment adaptées au tout terrain.

    À la fin des années 1960 l'usine Ducati moto mit en œuvre, avec Fabio Taglioni, une 750 cm³ bicylindre en "V", la 750 GT qui connut un bon succès. Vers de 1975, la cylindrée des bicylindres en "V" monte à 900 cm³ et donnera naissance aux sublime 900 SS, esthétiquement si proche des motos Ducati de compétition, puis aux MHR, en hommage à la victoire Mike Hailwood sur le Tourist Trophy. 

    En 2003, Ducati innove en proposant la Multistrada. Ducati moto se lance sur le marché des gros trails à vocation routière. Elle utilise le moteur ainsi que quelques pièces ducati de la 1000 SS. La version clasique est rejointe en 2005 par une version S, équipée de suspensions Öhlins de meilleure facture. 

    En 2004, Ducati  fit le buzz en annonçant sa volonté de lancer la production de la Desmosedici RR - Racing Replica - la première moto adaptée pour la route d'une machine de MotoGP. Elle est présentée en juin 2006 par Ducati moto. Elle provoque des réactions enflammée dans la presse moto, grâçe son esthétique très travaillée et du fait de sa technologie, directement dérivée des motos courant dans la catégorie reine.

  • Gas Gas
    Gas Gas

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Gas Gas.

    Gas Gas est un constructeur espagnol de moto, basé à Gerone, Espagne. Fondée en 1985 par Narcis Casas et Joseph Pibernat deux amis trialistes, Gas Gas fabrique des motos tout terrain de 50 cm3 à 450cm³, Trial et Enduro.

    Le nom Gas Gas provient des deux coups de gaz nécessaires pour passer un obstacle en trial. Gas Gas a remporté de nombreux titres mondiaux, avec des pilotes comme Adam Raga, multiple champion du monde de trial, Christophe Nambotin 3 fois champion de France ou Ludivine Puy, multiple championne du monde et d'Europe.

    Gas Gas est également le seul constructeur de motos 250 cm³ spécialement conçues pour jouer au moto-ball.

  • Harley Davidson
    Harley Davidson

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Harley Davidson.

    Tout commençe en 1903, dans un petit garage de Milwaukee quand William Harley et son ami Arthur Davidson âgés d’une vingtaine d’années se mettent en tête de construire un vélomoteur. Tous deux sont passionnés de mécaniques, ils vont mettre au point un premier moteur destiné à propulser une barque de pêche. Très vite, l’anglais et l’écossais vont se concentrer sur la production de bicyclettes à cadre renforcé et motorisées par un 160 cm3.

    En 1904, seules deux motos sont produites tandis qu’en 1905 ce sont cinq deux-roues qui sont produits. La production va prendre un réel essor en 1906 lorsqu’un riche oncle écossais prête de l’argent aux deux jeunes entrepreneurs qui en profitent pour acheter un vaste terrain à Milwaukee. La véritable usine voit le jour en 1911, plus de 3000 machines vont en sortir.

    Très vite, les motos Harley-Davidson vont faire de nombreux adeptes à travers tous les Etats-Unis. Le sigle «Bar and Shield» commence à intriguer et surtout à attirer l’attention de la concurrence.

    En 1912, la transmission à courroie jusqu’ici optionnelle va se généraliser sur tous les modèles. L’année suivante, Harley-Davidson devient le plus important constructeur de moto aux USA avec près de 13 000 machines produites rivalisant ainsi avec Indian.

  • HM Honda
    HM Honda

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre HM Honda.

    HM est une marque de motos, filiale de Honda, HM étant le sigle de « Honda Montesa ». Cette marque produit de nombreux modèles de motos de compétition, tant cross que super motard allant de 50 cm3 à 550 cm3.

  • Honda
    Honda

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Honda.

    Honda, est un constructeur d'autos, de camions, de motos, de quad, de scooters mais aussi d'avions d'affaires. En 2008, Honda a vendu plus de 17 millions de moteurs à quatre temps, ce qui en a fait le plus grand fabriquant du monde.

    En Grand Prix, Honda arriva en Europe dans les années 1960, remportant tous les titres mondiaux avec ses motos multicylindres, toutes équipées de moteur à 4 temps.

    En moto route, Honda sera le 1er constructeurs japonais à utiliser le moteur 4-temps, avec les bi-cylindres vertical twin sur les Honda CB250 et Honda CB350, à simple arbre à cames. Enfin des moteurs monocylindres, ainsi que des machines tout-terrain.

    En 1969 Honda frappe fort avec le premier 4 cylindres de grande diffusion, la CB750 FOUR qui deviendra vite une véritable référence. La 750 FOUR ou quatre pattes est la première moto de serie équipée d’un frein à disque hydraulique.

  • Husqvarna
    Husqvarna

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Husqvarna.

    Husqvarna est d’origine une marque suédoise, avec une histoire de plus de 100 ans.

    Depuis 1903 Husqvarna a acquis une grande réputation d’une part grâce à la qualité de ses motos, d’autre part par ses grands succès dans de nombreuses compétitions au plus haut échelon.

    L’usine suédoise Husqvarna a construit des motos jusqu’en 1987 quand la marque a été vendue à la société italienne Cagiva, qui faisait à son tour partie du groupe MV Agusta Motorcycles S.p.A. En 2007 BMW a acheté le groupe et depuis lors les produits de Husqvarna sont entièrement construits sous la licence de BMW.

    Parmi les 21 modèles de Husqvarna il y a des motos enduro, motocross, supermotard et aussi les Dual Sport bikes. Toutes ses machines sont construites dans l’usine à Cassinetta di Biandronno à Varese, en Italie.

    Au cours de sa longue histoire riche, Husqvarna a toujours veillé à ce que l’expérience acquise dans les nombreuses compétitions au plus haut niveau soit utilisée pour la fabrication des différents modèles. A l’heure actuelle, Husqvarna est toujours très active dans les différents championnats du monde. En 2009 Husqvarna a remporté le titre de Champion du Monde avec le pilote Adrien Chareyre ainsi que celui des constructeurs.

  • Hyosung
    Hyosung

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Hyosung.

    Avant de s’intéresser au monde de la moto, le groupe sud-coréen Hyosung était essentiellement tourné vers l’industrie pharmaceutique et la chimie. La branche moto n'est fondée qu'en 1978 et débute par la production de petites cylindrées en partenariat avec Suzuki.

    En 1986, le constructeur dispose de son propre centre de recherche et de développement situé à Hamamatsu au Japon et entreprend alors de mettre au point ses propres modèles. Essentiellement versée dans la production de petites cylindrées, la marque se fera néanmoins remarquer avec des cylindrées de 250 à 650cm3 et sa série des Comet, qui n'est pas sans rappeler les modèles Suzuki.

    En 2003, Hyosung Motors se détache du groupe historique Hyosung et constitue dès lors une société à part entière. Quelques années plus tard, la gamme s’étoffe avec des motos classiques et sportives qui ne tarderont pas à gagner les marchés nord-américain, européen et australien.

  • Kawasaki
    Kawasaki

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Kawasaki.

    Fondée en 1896 par Shozo Kawasaki, avec pour premier objectif de construire des bateaux en acier. L'activité moto Kawasaki est la plus connue, mais elle ne représente que 20% de son C.A. Elle commence après la 2ème Guerre mondiale, après l'arrêt de la production d'avions. Kawasaki moto se construit une réputation sportive grâce à la H1 ou à la très connue H2 qui fut la moto la plus véloce de son époque

    Les lettres de noblesse Kawasaki moto arrivent 10 ans plus tard, avec la ZI 900. La Kawa 900 enterre alors les fameux "4 pattes" Honda sur tous les domaines...

    Pour Kawasaki, le troisième millénaire est celui de la reconquête. N'ayant pas de moyens comparables à Honda et Yamaha, le "petit" constructeur japonais se recentre autour des supersport, customs et cross, ajustant et optimisant les pièces Kawasaki. Il a produit 300 000 motos en 2002 dont 80 000 rien que pour les USA. L'arrivée des fameuses Z 1000 et Z 750 en 2003 lui ont permis de progresser sur ce marché très vendeur eu Europe, tout en poursuivant un retour incroyable dans la catégorie sportive avec les ZX-10 R et ZX-6 RR.

    A tel point qu'aujourd'hui, Kawasaki est la marque vendant le plus de roadster en France (> 11 000 immatriculations en 2010).

  • KTM
    KTM

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre KTM.

    L’histoire de KTM commence en 1934 à Mattighoffen près de Salzburg par la création d’un atelier de serrurerie. Hans Trunkenpolz, créateur de la société, s’occupe alors de réparer des voitures, camions et des motos et gère également la distribution des motos DKW, des voitures Opel et la fabrication de pièces détachées. L’atelier prend vite de l’ampleur et devient dès 1950 l’un des plus importants en termes de réparation de voitures et de motos de Haute Autriche.

    C’est après plus de vingt ans d’existence, en 1951, que KTM développe enfin le projet de produire une moto. Trois prototypes sont ainsi présentés au Spring Motor Show de Vienne en 1953. Cette première moto, c’est la R 100, un véhicule léger utilisant un moteur Rotax deux temps de 98 cm3. Aussitôt, la production en série du modèle est lancée au rythme de 3 motos par jour. La R 100 connaît un succès relatif mais donne l’envie à Hans Trunkenpolz d’investir et de développer d’autres modèles.

  • Kymco
    Kymco

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Kymco.

    Né le 5 février 1963, le constructeur taïwanais Kymco débute son activité en sous-traitant des pièces destinées aux machines Honda avant de présenter son tout premier scooter en 1970. Néanmoins, ce n’est qu’au cours des années 90 que Kymco va créer sa propre marque et cesser la production sous licence de véhicules Honda.

    En 1996, Kymco s’installe en Europe et connaitra dès lors un succès grandissant avec sa gamme de cyclomoteurs et scooters inspirés des modèles japonais. Au fil des années, la marque va étoffer son offre et proposera des quads mais aussi des 125 cm3.

    Commercialisés à bas prix, les modèles rencontrent un certain succès mais c’est avec le scooter Jockey sorti en 1995 que la marque connaitra ses ventes les plus importantes. Aujourd’hui, les modèles phare sont les scooters Candy, People, Agility ou encore Jockey tandis que du côté des 125cm3 la Quannon et la Zing II Dark Side tiennent le haut de l’affiche.

    La marque a fait fort fin 2012 en présentant son maxi-scooter MyRoad 700i... dans la lignée des Burgman 650 et SRV 850.

    Avec une gamme actuelle composée de près d’une quarantaine de modèles, le constructeur Kymco a su en quelques années à peine s’assurer une place de choix sur le marché européen et poursuit son développement en proposant de nouveaux modèles.

  • Mash
    Mash

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Mash.

    Mash passe définitivement dans la cour des grands et annonce l'arrivée imminente d'un modèle de moyenne cylindrée de 400 cm3 avec la Mash Five Hundred. Cette marque a été lancée en 2012 par la SIMA, importateur et concepteur français de quads et de deux-roues et a connu le succès dans l'hexagone grâce à son modèle 125, la Seventy.

    La marque avait déjà fait un grand pas en avant en présentant un modèle de 250 cm3, la Two Fifty.

  • MBK
    MBK

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre MBK.

    Motobécane était un fabricant français de deux-roues, cyclomoteurs, motocyclettes et autres petits véhicules. Motobécane a été créé en 1923. Ses véhicules prennent aussi la dénomination de Motoconfort pour des raisons commerciales.

    En 1983, la société prend le nom de MBK. Entre les deux guerres, Motobécane fut un grand constructeur de motos, avec de nombreux modèles de toutes cylindrées. On vit même des prototypes de 750 cm³ à 4 cylindres.

  • Moto Guzzi
    Moto Guzzi

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Moto Guzzi.

    Alors que la première guerre mondiale ravage l'Europe, Carlo Guzzi est engagé comme mécanicien dans l'aviation. Il se lie d'amitié avec Giorgio Parodi et Giovanni Ravelli, deux pilotes d'avion qui sont comme lui des passionnés de moto. Une fois le conflit terminé, ils décident de s'associer. Guzzi se chargera de produire les motos tandis que Parodi, fils d'une riche famille d'armateurs génois s'occupera du financement. Quant à Giovanni Ravelli, il aura la tâche de faire briller les machines en compétition. Malheureusement, ce dernier perdra la vie dans un accident d'avion à la sortie de la guerre.

    L'aigle, toujours emblème de la marque, est une référence à l'aviation et un hommage à l'aviateur disparu. Malgré les coups durs et la tragique disparition de leur associé, Giorgio Parodi et Carlo Guzzi tiennent bon. Bientôt, la famille Parodi va venir soutenir leur projet en apportant des fonds qui serviront à la création d'un atelier à Mandello del Lario au bord du lac de Côme, là où l'usine se situe aujourd'hui encore.

  • MV Agusta
    MV Agusta

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre MV Agusta.

    Les origines de la mythique marque italienne remontent à la seconde guerre mondiale. Le comte Domenico Agusta qui a hérité en 1927 d’une affaire d’aviation, décide en 1943 de se concentrer sur son loisir favori : la moto. Il fonde alors la Meccanica Verghera, la légende MV Agusta est née.

    A peine deux ans plus tard, la première moto est présentée à Milan sous le nom «Vespa 98» qui deviendra bientôt un simple «98», le nom Vespa étant déjà déposé par Piaggio.

    Très rapidement, le comte Agusta prend conscience de l’importance des compétitions pour la promotion de sa marque. L’esprit de compétition et des courses allait marquer pour toujours la société. D’ailleurs, les premières courses ne tardent pas à être disputées. Le premier Grand Prix est couru par MV Agusta dès 1950, année de présentation de sa première 500cc d’une puissance de 50ch. Sur le circuit, MV Agusta remporte sa première victoire GP en 1952 grâce à Leslie Graham puis Cecil Sandford qui permet à la marque de décrocher un premier titre de Champion du Monde.

  • MZ
    MZ

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre MZ.

    La marque allemande MZ est née du démantèlement du constructeur allemand DKW en 1945 dont elle reprend le site de production dans l'Allemagne de l'Est. La firme prend alors le nom d’MZ signifiant Motorradwerk Zschopau, autrement dit «usine de motos de Zschopau». Rien d’étonnant donc à voir les premières machines MZ directement inspirées des DKW, à l’instar de la RT 125.

    MZ apporte néanmoins quelques innovations à ses motos avec par exemple l’introduction d’une chaîne de transmission sous carter étanche. Puis, en 1952, MZ présente sa BK 350, l’une des premières deux-temps dotée d’une transmission par arbre. Le constructeur inaugure également le montage d’un moteur rotatif Wankel.

  • Peugeot
    Peugeot

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Pegeot.

    En 1901, Peugeot présente sa première motocyclette de 198 cm3 et 1,5 ch. De 1901 à 1939, Peugeot présente 61 modèles de 100 à 745 cm3. En 1934, la P515 (495cm3) bat 9 records internationaux, dont 3000 km parcourus à 118 km/h de moyenne.

    Le premier scooter Peugeot S55 est commercialisé en 1953. À partir de 1964, la marque abandonne le monde de la moto, elle rate le grand retour des années 70, refait dans les années 80 une tentative de 125 cm3. Peugeot établit en 1974 un record de ventes avec 550 000 cyclomoteurs vendus, dont notamment l’emblématique Peugeot 103 qui fête en 2011 ses 40 ans. Peugeot continue d’enrichir sa gamme en proposant de nombreuses innovations avec comme par exemple en 1982 le lancement du SC/SX de 80 cm3, premier scooter à carrosserie plastique, de Scoot’Elec, pionnier du scooter électrique en 1995, de l’Elystar en 2002, premier scooter doté d’un freinage ABS, et des scooters GT d’inspiration automobile de 125 à 500 cm3 Peugeot Satelis et Géopolis en 2006.

  • Piaggio
    Piaggio

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Piaggio.

    Rinaldo Piaggio fonde la Società Rinaldo Piaggio en 1884, rebaptisée Piaggio & C. La société, d'abord spécialisée dans le mobilier pour navires de luxe, se lance dans la production de wagons de chemins de fer, de moteurs, de cars, de tramways et de camions.

    Pendant la Première Guerre mondiale, la branche aéronautique Piaggio Aero se développe et produit des moteurs d'avion. Cet effort aboutit à la construction d'avions remarquables dont l’hydravion futuriste Piaggio P7 (1929) et le bombardier entièrement métallique Piaggio P16 (1935).

    La gamme des productions du Groupe Piaggio & C. comprend les scooters, motos et cyclomoteurs dans les cylindrées allant de 50 à 1 200 cm³ sous les marques Piaggio, Gilera, Aprilia, Moto Guzzi et Derbi. Le Groupe est également présent dans le domaine des transports légers à trois et quatre roues - triporteurs et fourgonnettes - avec les gammes de véhicules commerciaux Ape, Porter et Quargo.

  • Rieju
    Rieju

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Reiju.

    Rieju est un constructeur de motocyclettes espagnol fondé en 1934 par l'association de Don Luis Riera et Don Jaime Juanola. Il est basé à Figueras en Catalogne.

    Initialement dédiée à la construction d'accessoires pour bicyclettes, l'entreprise fabrique des motos depuis 1964, notamment grâce à un accord avec Minarelli. Elle produit des scooters, supermotard (MRT sm ou Tango sm), Trail (MRT, Tango, drac), cross (MX50), sportives (RS1, RS2, RS3), notamment en 50 cm3. Mais la marque produit aussi des 125, 250 et 450 cm3.

  • Skyteam
    Skyteam

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Skyteam.

    Après 1999, Dax n’est plus l’apanage du japonais qui a arrêté la production. De nouveaux fabricants sortent de nouveaux modèles : c’est le cas en 2007 avec Skyteam, la Dax chinoise et ses différents modèles : moteur 125, réservoir essence plus grand, boîte manuelle ou Dax semi-auto, formes plus agressives. Le grand succès de la marque chinoise est la Dax Skymax Pro : meilleure qualité des pièces, couleurs sobres (blanc, noir, gris foncé), moteurs 50 ou 125cc, échappement racing… La mini moto chinoise a su séduire le plus grand nombre.

  • Suzuki
    Suzuki

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Suzuki.

    Suzuki est un constructeur japonais de motos, de voitures et de moteurs de bateau; mais avant tout un important fabricant de motos. 

    En 1960 Suzuki se fait connaître dans le milieu de l'auto. Ses origines se situent en 1909, lorsque Suzuki Michio fonde la "Suzuki Looms Works" à côté d'Hamamatsu. En ce temps-là, Suzuki fabriquait des machines à coudre vendues aux industriels du textile.
     

    1952 voit la création de la première moto Suzuki possédant un moteur à deux temps de 36 cm³, le "Power Free". La transmission étant exécuté par courroie. Avec cette moto et la gamme qui suivra, Suzuki commence à se faire une place sur la scène moto et compétition.

    Pendant les années 1960, Suzuki remporte de nombreux titres. Des pilotes, tels Barry Sheene ou Kevin Schwantz et Kenny Roberts Jr, champion du Monde 2000, ont défendus les couleurs Suzuki moto en Grand Prix. En motocross, Suzuki est la marque possédant le plus de titre de Champion du Monde. 

    En 1985, la
     750 GSX-R est la première moto qui lance la mode des "réplicas". Peu de préparateurs fabriquaient des motos avec les caractéristiques identiques aux modèles de compétition. La production restait donc très limitée. Suzuki commercialisa en série une machine directement issue de la piste, la lignée des GSX-R était née. 

  • Triumph
    Triumph

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Triumph.

    La marque de motos la plus célèbre d’Angleterre a en réalité été créée par deux allemands. Tout commence en 1885 lorsqu’un jeune allemand nommé Siegfried Bettmann souhaita vendre des vélos dans la région de Coventry sous un nom accrocheur. La toute première moto Triumph fait son apparition en 1902, il s’agit d’une sorte de vélo mu par un moteur Minerva fabriqué en Belgique.

    L’année 1956 fut une date clé pour Triumph puisqu’elle vit John Allen pulvériser le record du monde de vitesse sur le lac de Bonneville avec une vitesse de près de 345km/h. La T110 se verra équiper en 1959 d’un second carburateur et sera baptisée Bonneville en hommage à ce record.

    Les années 70 voient les victoires s’accumuler pour la Bonnie mais la concurrence japonaise se fait de plus en plus pressante. BSA sombre et entraîne Triumph dans sa chute en 1972. Bien que les machines anglaises continuent de faire des étincelles dans diverses compétitions, c’est le monde des motos japonaises qui va bientôt mettre la marque en sommeil.

    C’est au salon de Cologne en 1990 que réapparu officiellement Triumph avec des trois cylindres déclinés en sportives de type Daytona, roadster dénommés Trident et des GT, les fameuses Trophy.

    Jusqu’à l’année 2001, ce fut une constante amélioration de cette motorisation qui vit réapparaître des noms légendaires et commencer à se créer un nouveau mythe, celui de la Speed Triple dont le point d’orgue se situa en 1997 lorsque la T509 avec son triple à injection de 885cc et ses deux optiques jumelés apparut. Une machine qui allait devenir la locomotive de la marque.

    En 2001 on vit renaître le mythe de la Bonneville grâce à un bicylindre moderne de 800cc. Hinckley fut affecté par un énorme incendie en 2002, Une nouvelle usine vit le jour, les marchés dans le monde entier explosèrent, Triumph sortit des nombreux modèles de prestige dont une énorme Rocket 3 de 3 cylindre et 2300cc de cylindrée qui n’en est pas moins que la plus grosse moto du monde. La gamme sportive, un instant tournée vers le 600cc 4 cylindres, vit apparaître en 2005 un 650 puis un 675cc trois cylindres :la 675 daytona.

    La daytona fut declinée en roadster : la 675 street triple.

  • Ural
    Ural

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Ural.

    Si aujourd’hui l’origine de la marque Ural ne laisse plus de place au doute, tel n’était pas le cas il y a encore quelques années. Réécrite par la propagande du régime communiste, la naissance du célèbre side-car relevait alors d’actes héroïques, mais entièrement inventés : En 1939, sentant la menace nazie s’intensifier, les autorités soviétiques auraient ordonné en hâte la réorganisation de l’Armée Rouge. Dans le plus grand secret, 5 attelages BMW R 71 auraient alors été achetés en Suède, un pays neutre, puis démontés, étudiés pour être reproduits à l’identique en des milliers d’exemplaires afin de véhiculer les soldats soviétiques. Mais la réalité est toute autre et peut apparaître moins romanesque.

    L’histoire retient officiellement qu’à l’aube du conflit international, l’Europe en pleine crise politique et économique voit l’Allemagne s’orienter vers une intervention militaire pour prendre l’ascendant. Trouvant un allié en Joseph Staline, Hitler scelle l’entente des deux pays par un pacte (signé fin août de cette année là entre Molotov et Ribbentrop) qui prévoit une entraide bilatérale en logistique et ressources naturelles. De cette entente, Staline aurait ainsi profité de l’attelage BMW R71 pour servir de base à la fabrication d’un side-car destiné à l’Armée Rouge, jusqu’alors montée à cheval. Baptisé M-72, ce premier attelage russe entre alors en production dans une usine moscovite. Mais, devenue soudainement peu glorieuse au lendemain de la guerre, cette version aujourd’hui reconnue par la marque a été occultée par le régime communiste.

  • Victory
    Victory

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Victory.

    Après avoir lancé avec succès, successivement, la production de motoneiges à partir de 1956, de quads à partir de 1985, puis de Rangers (véhicules tout terrain) à partir de 1997, le groupe Polaris a développé un département moto en lançant la marque Victory en 1998. Le premier modèle, la V92C, rencontre un succès immédiat en 1999 en étant élu Cruiser de l'année. Le développement de la marque bénéficie rapidement de l'apparition de gros V-twins, d'abord le Freedom en 2002, puis, à partir de 2005, viendront deux moteurs 6-vitesses de 1 633 et 1 731 cm3 de cylindrée, refroidis par huile et air, à quatre soupapes par cylindre et arbre à cames en tête. Le design très original, dû à la famille Ness (Arlen , le père, Cory, le fils et Zach, le petit fils), caractérise désormais la marque avec son look custom.

    Les sorties successives en 2003 de la Végas, en 2004 de la Kingpin, en 2005 de la Hammer et surtout, en 2008, de la Vision, sont des événements salués par les journalistes spécialisés. Victory Motorcycles inaugure un nouveau logo en 2013.

    La marque s'implante rapidement sur de nouveaux marchés au Canada anglophone, au Québec, et en Grande-Bretagne, avant d'investir l'Europe (dont la France4) et l'Asie à partir de 2010.

    Le 9 janvier 2017, Scott Wine annonce que Polaris Industries commence immédiatement la liquidation de sa marque Victory Motorcycles et de ses activités connexes.

  • Yamaha
    Yamaha

    Riders Spirit vous propose des pièces d'occasion pour votre Yamaha.

    La société Yamaha est une entreprise japonaise travaillant dans de multiple domaines, parmi lesquels les motos, Les jet-ski, les moteurs, les instruments de musique et les appareils électroniques. Elle est fondée en 1887 par un horloger mais se diversifie dans le domaine automobile à partir de la Seconde Guerre mondiale.

    L'histoire de Yamaha Moto commence par une copie de la DKW125 RT empruntée à aux allemands. Yamaha sera, au commencement, un spécialiste du moteur 2 temps, comme deux autres japonais (Suzuki et Kawasaki). 

    Les véhicules Yamaha de série ont tout de suite été réputés pour leurs vivacités et leurs solidités.
     Yamaha motos arrive en europe à la fin des années 1960, avec une gamme de petites et moyennes motos 2 temps. Yamaha developpera  longtemps  la technique du 2 temps, avec l'admission par clapets et YPVS. Yamaha s'essaye avec succès au 4 temps avec la Yamaha 650 XS en 1969. Pour combattre le succès de la Honda CB 750 Four, Yamaha sort en 1972 la 750 TX mais c'est l'échec, à cause d'une mécanique peu fiable. En 1970 l'arrivée de Yamaha moto dans le tout-terrain (modèles trail) sera un énorme succès commercial grâçe à la DTMX.

    En 1975, Yamaha relance la mode du gros monocylindre avec la Yam XT 500, modèle TT et routière (SR500).
     
    Yamaha continuera à innover. Yamaha récoltera de nombreux succès en GP.

     

  • Pièces Universelles
    Pièces Universelles

    Riders Spirit vous propose des pièces universelles d'occasion pour moto, scooter et quad. 

Résultats 1 - 10 sur 1172.