Le printemps, la reprise, les surprises ?

Le printemps, la reprise, les surprises ?

Le printemps est souvent synonyme de beau temps, d’un arrêt plus ou moins prononcé  des précipitations. En bref, le temps idéal pour ressortir votre deux-roues !

Mais l’erreur de débutant à ne pas connaitre, c’est de partir bille en tête, une fois la bâche levée.
On ne dira jamais assez l’importance, pour la performance de la moto comme pour la sécurité du motard, de prendre toutes les mesures nécessaires pour ne pas se retrouver dans l’embarras… si toutefois on arrive à démarrer !

Car oui, le premier risque, c’est que votre batterie se retrouve déchargée, vidée, à plat.

Les températures, les manque d’utilisation, un faible nombre de démarrages est souvent synonyme d’annulation de la sortie. Par un si beau temps, aller chercher des câbles spécifiques de rechargement de batterie de moto, c’est une tannée.

Il faudra ensuite s’enquérir de l’état général de la moto.

Bien heureusement, vous pouvez vous en charger personnellement, à l’aide d’une petite liste d’éléments à vérifier, et cela prend quelques minutes seulement… si vous avez pris vos précautions avant l’hiver. Une vidange moteur peut s’avérer nécessaire ( on ne vous le souhaite pas, mais quand il le faut, il faut). Le graissage des éléments de câblage, de la colonne de direction, des différents leviers et pédales. 

Quelques minutes de travail, encore.

La vérification des niveaux est primordiale (PRI-MOR-DIALE), une fuite ou un bas niveau de liquide de frein n’a rien d’amusant, et pour le liquide de refroidissement, partez sur les mêmes bases, sauf si vous souhaitez assister de visu à un serrage de moteur (la curiosité est un vilain défaut).

C’est bientôt terminé, on s’accroche.

Après ces petites vérifications, et si elles ont été concluantes, il y a fort à parier que certains éléments, certaines pièces seront encrassées. Rien de mieux qu’un petit rodage en règle pour vérifier tout cela. Vous voila donc parti, enfin, sur le bitume chaud, retrouvant cet éternel sentiment de liberté, à 70 km/h en vitesse de pointe.

La liberté a un prix, et vous y êtes presque .

Ce rodage aura permis à vos disques et plaquettes de freins de se retrouver, de se décrasser aussi. Il vous faudra penser à vérifier le gonflage de vos pneus, qui auront travaillé. Tout aussi important, pensez-bien à vérifier vos éclairages, chacun d’entre eux doit fonctionner, on le sait, c’est essentiel; eux aussi ont pu souffrir de l’hiver, de l’humidité.

On y est, cette fois-ci, plus d’étape supplémentaire, plus de vérification hâtive, plus d’aller-retour au magasin pour l’huile, les liquides, plus de vérification de câble, de graissage, de rien.

Chez Riders Spirit, nous connaissons tout ça, d’abord parce que nous sommes motards, nous aussi, deuxièmement, puisque nous en avons démonté, remonté, entretenu des motos.

Troisièmement, parce que même si vous serrez votre moteur, il y a des chances qu’on puisse vous en fournir un autre, à bon prix, vérifié et contrôlé.

(Sans aller jusque-là, nous proposons aussi des kits de vidange, par exemple).

Ps. Au fait, vous avez pensé à renouveler votre assurance ?

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire: